Une denrée rare et onéreuse
Londres, Paris et Amsterdam ne découvrirent le thé qu'à la fin de la première moitié du XVIIe
siècle mais son prix relativement élévé ne le destinait alors qu'à la haute bourgeoisie et la noblesse.
Dynastie des Tang
Jusqu'au IIIe siècle, le thé servait de médicament ou de tonique et c'est seulement sous la dynastie des Tang
(618-907 ap J-C) que le thé devint véritablement un produit de consommation courante.
Il était ainsi consommé par plaisir et pour ses vertus fortifiantes.
3 kg de thé par an et par habitant
Aujourd'hui encore, les anglais sont les plus gros consommateurs de thé : plus de 3kg par an et par habitant,
contre seulement 350g pour les américains et 250g pour les français.
L'Europe est le premier consommateur de thé suivit de l'Amérique du Nord et de l'Afrique,
il y a également une très grande consommation dans les pays d'appartenance musulmane.
Un engouement sans précédent
De nos jours le théier est cultivé en Amérique du sud, en Afrique, en Géorgie, en Turquie, en Iran, en Indonésie, au Viêtnam, sur l'île Maurice, aux Açores, en Malaisie… Le thé a aujourd'hui séduit de nombreux pays et les adeptes de cette boisson ne cessent d'augmenter chaque jour, c'est pourquoi le thé est la boisson la plus consommée au monde après l'eau.